Actualités

Georges Abdallah à la manifestation du 1 mai

Paris - 1 mai 2017

 

A l’occasion de la manifestation du 1 mai pour la Journée internationale de luttes des travailleurs, la Campagne unitaire pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah tiendra une table au niveau du 6/11 avenue Daumesnil.

Le tract suivant sera distribué :

Lutter, toujours lutter…

Macron / Le Pen : nous sommes donc sommés de choisir lequel de ces deux défenseurs du capitalisme s’installera à l’Élysée.

Avec Le Pen, ce sera une politique réactionnaire de destruction des droits les plus élémentaires, une politique de division des exploités, le racisme, la xénophobie, l’antisémitisme et l’islamophobie.

Avec Macron, ce sera la poursuite d’une politique entièrement au service de la classe capitaliste. Banquier devenu ministre, il a pris sa part des mesures réactionnaires décidées sous la présidence de Hollande.

La « loi Macron » a ainsi accru la précarité et la flexibilité. Avec cette énième contre-réforme la justice des prudhommes, l’inspection du travail et la médecine du travail sont en voie de démantèlement ; elle permet aux patrons d’agir en toute impunité pour renforcer l’exploitation, licencier et préserver les intérêts du capital dans la crise. Et parlant de la  » loi travail », imposée par le 49-3 malgré le puissant mouvement social de l’an dernier, Macron a affirmé qu’il voulait « aller plus loin ».

Le candidat du PS, Hamon,a été battu parce que le Parti socialiste est clairement apparu pour ce qu’il est : le serviteur zélé de la bourgeoisie, du Medef. Bien des illusions se sont dissipées lorsque les gouvernements PS ont fait voter des lois liberticides au nom de l’« union nationale contre le terrorisme », quand a été instauré l’état d’urgence permanent, tout en entretenant la xénophobie d’État et en continuant de répandre par les interventions militaires le chaos en Afrique et au Moyen-Orient. Plus ici…