Actualités

Vœux de Georges Abdallah à l’ANC

Georges Abdallah, nommé président d’honneur de l’Association Nationale des Communistes (ANC) en mai 2015, a présenté ses vœux au cours de son Assemblée Générale à Paris, ce dimanche 25 janvier 2020 :

Cher.e.s Camarades, cher.e.s Ami.e.s

M’adresser à votre assemblée aujourd’hui, de ma cellule ici, m’honore au plus haut degré et me réchauffe le cœur aussi. Pour commencer, permettez-moi d’abord de vous souhaiter à vous tous, ainsi qu’à vos familles, le Meilleur pour ce 2020.

Certainement ce nouvel an s’annonce sous les meilleurs auspices. Un peu partout dans le monde, les masse populaires s’affirment plus que jamais comme principale force agissante avec enthousiasme et détermination. Par vagues des dizaines de milliers, voire des centaines de milliers, de femmes et d’hommes battent le pavé sans relâche pour dénoncer l’aggravation de leurs conditions existentielles précarisées ; les voilà, ils investissent les places publiques depuis plusieurs mois pour défendre les quelques acquis sociaux conquis de hautes luttes. Des jeunes et des moins jeunes, de divers horizons, les voilà aussi, ils continuent à exprimer leurs souffrances, leurs émotions, leur rage et leur révolte contre leurs conditions existentielles désormais humainement insupportables. Ils dénoncent pêle-mêle, mais avec vigueur, les injustices, la répression bestiale, la corruption et l’incurie des autorités. En quelque sorte, ils nourrissent l’espoir à leur façon d’en finir avec ce système moribond d’exploitation et de domination. Ce système qui n’est plus que destruction et gaspillage : destruction de l’humain et gaspillage des ressources.

Un peu partout Camarades, non seulement ici dans votre pays mais aussi et surtout ailleurs en Algérie, au Liban, au Soudan ou en Irak, au Chili ou en Inde, les masses populaires sortent de leur torpeur. Tous les espoirs sont permis. Le système capitaliste dans sa phase de putréfaction avancée n’est plus que barbarie… Les tenants du néolibéralisme, ainsi que les divers gouvernements au service du capital mondialisé, n’ont plus rien à offrir aux masses populaires sinon la misère et la guerre... D’un pays à l’autre, la contestation ne cesse de se propager et de s’épanouir en soulèvements quasi insurrectionnels d’un type particulier. Toujours est-il, comme par enchantement, ils demandent désormais des comptes à ceux qui se croyaient intouchables. Et du coup, une nouvelle époque commence à se former et à se structurer devant nos yeux et tant d’espoirs commencent à se profiler à l’horizon.

Certes, il ne suffit pas que les masses populaires investissent les places publiques pour vaincre et en finir avec le système.

Certes le bloc social révolutionnaire ne peut vaincre qu’en se débarrassant de toutes les scories de la bourgeoisie ; c’est justement dans la lutte et à travers la praxis de la lutte de classe qu’il se construit et s’achemine vers la victoire. C’est pourquoi d’ailleurs tous les espoirs sont permis.

Il suffit de regarder dans les rues de votre pays ainsi qu’ailleurs de par le monde pour se rendre à l’évidence : les mobilisations des masses populaires qui ont fleuri tout au long de 2019, sont dorénavant plus fortes et plus prometteuses. Tout naturellement c’est aux communistes de s’acquitter de leur principale tâche, à savoir être toujours présents dans les premiers rangs face à la répression et être « dans la pratique la fraction la plus résolue des partis ouvriers de tous les pays, celle qui pousse toujours plus loin… « 

Camarades, ne perdons jamais de vue que le bloc historique des travailleurs se construit et se structure dans la dynamique globale de la lutte de toutes ses composantes. Ce n’est qu’ensemble que les prolétaires et les diverses composantes des masses populaires de ce pays vaincront.

Camarades, la bourgeoisie arabe dans sa plus grande majorité a choisi son camp sans fard… Plus que jamais les masses populaires palestiniennes, en dépit de toutes les traîtrises de la bourgeoisie, assument leur rôle de véritable garant de la défense des intérêts du peuple.

Tout naturellement, les masses populaires palestiniennes, ainsi que leurs avant-gardes combattantes en captivité, peuvent compter plus que jamais sur votre solidarité active.

Que mille initiatives solidaires fleurissent en faveur de la Palestine et de sa prometteuse Résistance !

La solidarité, toute la solidarité avec les résistants dans les geôles sionistes et dans les cellules d’isolement au Maroc, en Turquie, en Grèce, aux Philippines et ailleurs de par le monde !

La solidarité, toute la solidarité avec les jeunes prolétaires des quartiers populaires !

La solidarité, toute la solidarité avec les prolétaires en lutte !

Honneur aux martyrs et aux masses populaires en lutte !

A bas l’impérialisme et ses chiens de garde sionistes et autres réactionnaires arabes !

Le capitalisme n’est plus que barbarie, honneur à tous ceux et celles qui s’y opposent dans la diversité de leurs expressions !

Ensemble Camarades, et ce n’est qu’ensemble que nous vaincrons !

A vous tous Camarades mes meilleurs vœux de Bonne Année.

Votre Camarade Georges Abdallah